Qu’est-ce que l’orthodontie chez l’enfant ?

Afin de mieux appréhender les techniques de l’orthodontie chez l’enfant, nous pouvons d’abord partir de l’étymologie du mot « orthodontie ».

En effet, celle-ci provient de deux mots grecs distincts : orthos qui signifie droit et odontos qui se réfère aux dents. L’orthodontie a donc pour objectif de donner aux dents un ordre, une harmonie. Celle-ci est bien sûr esthétique, mais aussi fonctionnel, surtout dans le cas de l’orthodontie enfant, comme nous allons le voir.

La prise en charge très jeune, parfois dès 6 ou 7 ans, peut permettre d’anticiper des cas qui se révèleraient beaucoup plus complexes ensuite. On appelle ce champ de l’orthodontie, l’orthodontie interceptive.

consultation orthodontie enfant orthodontie interceptive paris issembert

Orthodontie préventive et orthodontie interceptive : une consultation dès le plus jeune âge permet d’intervenir en amont avec des traitements d’orthodontie beaucoup plus légers.

L’orthodontie est parfois recommandée pour la santé bucco-dentaire de l’enfant. En effet, il est très fréquent que les enfants aient des problèmes d’alignement ou de malocclusions, qui peuvent rapidement mener à des bourrages ou à un dépôt accentué de tartre.

Il peut il y avoir plusieurs origines aux malocclusions, sur lesquelles on peut plus ou moins agir en anticipant. Il peut il y avoir des malocclusions d’origine génétique, mais aussi liées aux habitudes. En effet, la manière dont l’enfant se nourrit, suce son pouce ou son doudou, et la position de sa langue, peuvent influer sur la formation et l’alignement de ses dents.

Un mauvais alignement ou une malocclusion peuvent avoir des effet directs ou indirects : des aliments qui se coincent plus facilement ou bien des dents en avant qui vont plus facilement se casser lors d’une chute.

malocclusions chez l'enfant orthodontie interveptive

Malocclusions chez l’enfant : les différents types de malocclusions qu’on observe souvent chez les enfants peuvent être traitées grâce à une prise en charge en amont.

Un mauvais alignement ou une malocclusion peuvent avoir des effet directs ou indirects : des aliments qui se coincent plus facilement ou bien des dents en avant qui vont plus facilement se casser lors d’une chute.

L’orthodontie chez l’enfant a donc un rôle majeur à jouer dans la santé bucco-dentaire. Le traitement orthodontique permet en effet, une optimisation de la mastication et le bon développement de la mâchoire. Il prévient alors des troubles non directement liés au bucco-dentaire, mais qui en découlent, comme les troubles digestifs par exemple. Puisque si les dents ne sont pas en mesure de découper correctement la nourriture, la digestion en sera d’autant plus longue et difficile. L’orthodontie chez l’enfant favorise également la ventilation nasale.

L’orthodontie chez l’enfant a donc double objectif :

  • Prévenir des troubles de la santé dentaire
  • Offrir la possibilité à chaque enfant d’avoir le plus joli sourire qui soit !s

En prévenant les malformations futures dues à de mauvaise habitudes (évitant ainsi des traitements plus lourd et plus couteux par la suite), et en corrigeant les malocclusions d’origine génétique.

Traitement céramique by issembert Traitement céramique by issembert

Ce jeune patient traité par le docteur Issembert présentait une béance. On a profité de la croissance pour obtenir le résultat souhaité, progressivement, à l’aide de bagues en céramique.

À partir de quel âge faire de l’orthodontie chez les enfants ?

Afin d’évaluer la pertinence d’un traitement d’orthodontie interceptive, il est conseillé de prendre rendez-vous pour une première consultation chez l’orthodontiste dès l’âge de 5 ou 6 ans. Lors de ce rendez-vous, votre orthodontiste vous dira s’il pense qu’un traitement sera nécessaire ou non.

La consultation peut par exemple révéler l’importance d’un traitement précoce dans le cadre d’une mâchoire du bas très en retrait ; dans ce cas, il convient de commencer un traitement pour que les choses ne s’aggravent pas par la suite. Dans le cas d’une mâchoire en retrait chez l’enfant, on va par exemple profiter de la croissance pour obtenir un résultat d’avancement qui chez l’adulte n’aurait été possible qu’avec une chirurgie.

L’orthodontiste peut aussi recommander de débuter un traitement d’orthodontie précoce (vers 6 ans) car l’enfant rencontre quelques problèmes non pas tant liés à sa morphologie qu’à ses habitudes (succion du pouce, langue…).

Dans la majeure partie des cas cependant, les traitements orthodontiques débutent rarement avant l’âge de 7 ou 8 ans.

Attention ! Il y a une idée reçue selon laquelle toutes les dents définitives doivent être présentes pour commencer un traitement orthodontique.

Il est vrai qu’en cas de retard d’éruption dentaire, il est préférable d’attendre pour faire commencer le traitement. Mais cela ne veut en aucun cas dire qu’il n’est pas conseillé ni possible de commencer un traitement avec une denture mixte (dents de lait et dents définitives) !

Il n’y a donc pas d’âge fixe pour commencer un traitement, cela dépend en effet de chaque enfant et de l’évolution de sa dentition. Une consultation dès le plus jeune âge chez l’orthodontiste permet d’anticiper tout problème par la suite.

🔍 Certains signes peuvent alerter les parents sur de potentielles anomalies chez leur enfant.

Par exemple, si les dents de devant ne se touchent pas lorsque la bouche est fermée, qu’il existe une non-correspondance entre la mâchoire supérieure et inférieure, ou encore qu’une déformation de la mâchoire apparaît à cause d’un pouce sucé trop longtemps.

Ce sont des signes qui doivent amener les parents ou la personne en charge à prendre rendez-vous chez un orthodontiste pour qu’il puisse évaluer la situation et mettre en place (ou non) un traitement d’orthodontie interceptive et/ou préventive.

Qu’est-ce que l’orthodontie interceptive ?

Mais qu’est-ce au juste que l’orthodontie interceptive ? Aussi connue sous le nom d’orthodontie précoce, il s’agit de traitements d’orthodontie chez enfant qui ont deux objectifs principaux.

  • Le premier objectif de l’orthodontie interceptive est d’obtenir un bon positionnement des mâchoires de l’enfant, pour que celles-ci se correspondent entre elles, et permettre ainsi d’éviter certains problèmes qui par la suite auraient nécessité une chirurgie (mâchoire du bas très en retrait ou très en avant par exemple).
  • Le deuxième objectif de cette orthodontie précoce est d’empêcher certaines anomalies liées aux dents et à leur alignement de se développer et d’arriver à leur terme. En effet, ces problèmes peuvent être soient liés à une malformation héréditaire, mais également à des habitudes prises par l’enfant lui-même qu’il s’agira de corriger.

L’orthodontie précoce est donc un moyen, par certains procédés et certaines techniques d’orthodontie enfant, d’empêcher ou de rectifier certaines anomalies, car si elles ne sont pas prises en charge tout de suite, elle pourrait s’aggraver avec le temps et demander à l’âge adulte un traitement bien plus long et bien plus coûteux.

Mais ce type d’orthodontie enfant et également un moyen de donner à l’enfant toutes les clefs pour qu’il puisse, par un comportement adapter, prévenir les risques d’anomalies futures. Ainsi il devient plus compréhensif de lui-même et de son corps pour gagner en autonomie et maintenir une hygiène bucco-dentaire de qualité.

Néanmoins, il nous faut tout de même ajouter que ce type d’orthodontie ne se substitue que très rarement à un traitement classique à l’âge adolescent (notamment car on ne peut pas prévoir l’évolution une fois toutes les dents de lait tombées).

Il est donc très probable que l’enfant doive passer par un deuxième traitement, mais qui n’en sera que plus facile dès lors qu’une partie des anomalies (et les plus conséquentes) ont pu être traitée en amont. Ainsi cette prise en charge orthodontique interceptive et préventive de l’enfant est primordiale pour optimiser le traitement qui se fera par la suite. 

fil de contention orthodontie paris orthodontiste
Maintenir les dents dans leur position de fin de traitement , c’est l’objectif du fil de contention.

Orthodontie invisible chez les enfants : les aligneurs Invisalign Teen et Invisalign First

C’est en 1997 aux États-Unis que la société Align Technology (Invisalign) développait ses premiers aligneurs dentaires. Depuis, cette technique d’aligneurs dentaires s’est beaucoup développée en France a poussé de nombreuses sociétés à se lancer dans l’aventure, obligeant ainsi Invisalign à proposer des produits toujours plus innovants. Cette technique se substitue efficacement à un traitement de multibagues classique, même chez l’enfant, à condition que l’orthodontiste qui l’utilise y soit formé et aie l’habitude de l’utiliser. 

D’où la création de Invisalign Teen pour les enfants, aussi connu sous le nom d’Invisilign First ! Comme son nom le suppose, il s’agit d’aligneurs pour les Teen c’est-à-dire dédiés exclusivement aux enfants et aux adolescents.

Mais rappelons tout d’abord ce qu’est un aligneur. Il s’agit en effet d’une gouttière en plastique, comme une fine couche transparente, qui vient se placer sur la dentition et qui la recouvre. Ainsi, en changeant les gouttières au fil du traitement, il est possible de modifier la position des dents entre elles.

Chaque gouttière est unique et adaptée aux dents de chaque patient car elle est réalisée sur mesure à l’aide d’un scanner et d’une imprimante 3D (qu’il s’agisse d’Invisalign adulte ou enfant). Ce procédé possède donc plusieurs avantages, notamment celui d’être quasiment invisible.

L’enfant peut donc porter la gouttière tout au long de la journée sans que ses camarades ne remarquent rien (ce qui peut être un atout psychologique majeur pour l’enfant). Étant très fine elle propose également un confort maximal (pas de douleur) puisque très légère. De plus ce système amovible permet à l’enfant de retirer l’appareil lorsqu’il se brosse les dents par exemple.

Ces gouttières Invisalign sont développées pour les enfants, et prennent en compte le risque qu’ils soient peu assidus à leur traitement. En effet, les gouttières possèdent des « indicateurs de conformité » qui sont un moyen de connaitre si l’enfant porte assez et correctement sa gouttière. Il s’agit d’une pastille bleue au bout de l’aligneur qui s’estompe lorsqu’elle est portée correctement. Ainsi il est possible de contrôler la bonne évolution du traitement en toute simplicité.

De plus, les aligneurs Teen sont spécialement conçus pour accueillir une dentition mixte (dents de lait et définitives) et ainsi laisser la possibilité aux dents définitives de pousser.  

C’est en 1997 aux États-Unis que la société Align Technology (Invisalign) développait ses premiers aligneurs dentaires. Depuis, cette technique d’aligneurs dentaires s’est beaucoup développée en France a poussé de nombreuses sociétés à se lancer dans l’aventure, obligeant ainsi Invisalign à proposer des produits toujours plus innovants. Cette technique se substitue efficacement à un traitement de multibagues classique, même chez l’enfant, à condition que l’orthodontiste qui l’utilise y soit formé et aie l’habitude de l’utiliser.

D’où la création de Invisalign Teen pour les enfants, aussi connu sous le nom d’Invisilign First ! Comme son nom le suppose, il s’agit d’aligneurs pour les Teen c’est-à-dire dédiés exclusivement aux enfants et aux adolescents.

Mais rappelons tout d’abord ce qu’est un aligneur. Il s’agit en effet d’une gouttière en plastique, comme une fine couche transparente, qui vient se placer sur la dentition et qui la recouvre. Ainsi, en changeant les gouttières au fil du traitement, il est possible de modifier la position des dents entre elles.

invisalign diamond plus provider france
Le Docteur Issembert est Invisalign Diamond Plus provider, la plus haute récompense Invisalign.

Chaque gouttière est unique et adaptée aux dents de chaque patient car elle est réalisée sur mesure à l’aide d’un scanner et d’une imprimante 3D (qu’il s’agisse d’Invisalign adulte ou enfant). Ce procédé possède donc plusieurs avantages, notamment celui d’être quasiment invisible.

 L’enfant peut donc porter la gouttière tout au long de la journée sans que ses camarades ne remarquent rien (ce qui peut être un atout psychologique majeur pour l’enfant). Étant très fine elle propose également un confort maximal (pas de douleur) puisque très légère. De plus ce système amovible permet à l’enfant de retirer l’appareil lorsqu’il se brosse les dents par exemple.

Ces gouttières Invisalign sont développées pour les enfants, et prennent en compte le risque qu’ils soient peu assidus à leur traitement. En effet, les gouttières possèdent des « indicateurs de conformité » qui sont un moyen de connaitre si l’enfant porte assez et correctement sa gouttière. Il s’agit d’une pastille bleue au bout de l’aligneur qui s’estompe lorsqu’elle est portée correctement. Ainsi il est possible de contrôler la bonne évolution du traitement en toute simplicité.

De plus, les aligneurs Teen sont spécialement conçus pour accueillir une dentition mixte (dents de lait et définitives) et ainsi laisser la possibilité aux dents définitives de pousser. 

Orthodontie enfant : les bagues traditionnelles

Mais à côté des aligneurs que les orthodontistes utilisent de plus en plus, il existe toujours des procédés et des appareils dentaires plus classiques. En effet, les bagues traditionnelles en métal (appareil multi-attaches) continuent d’être utilisées et sont toujours considérées par les orthodontistes comme un excellent moyen pour les enfants et les adolescents de corriger l’alignement de leur dentition.

Les bagues sont évidemment beaucoup plus voyantes que les gouttières Invisalign et ne sont pas amovibles (ce qui peut créer des douleurs au départ et demande une hygiène bucco-dentaire irréprochable). Pourtant, elles demeurent une technique encore très répandue.

Il s’agit de « brackets » (la partie en métal qui se fixe sur la partie extérieure de la dent et que l’on appelle communément bague) qui sont reliées par un arc en métal pour permettre de bouger les dents et de les amener à se positionner différemment. On va ainsi rectifier la mauvaise position des dents durant toute la durée du traitement d’orthodontie enfant.

Il est également possible d’ajouter à chaque bracket des élastiques de couleurs (en fonction du choix de l’enfant) pour plus d’originalité.

Orthodontie enfant : les bagues en céramique

Les bagues en céramique fonctionnent comme les bagues en métal. La différence se joue sur les brackets, qui sont ici non pas métalliques, mais en céramique. Ce matériel permet d’être un beaucoup moins voyant que les bagues classiques puisqu’elles sont de la même couleur que les dents. On peut aussi utiliser un fil blanc afin d’être très discret.

Elles apportent également un meilleur confort à l’enfant, mais il est important de noter qu’elles nécessitent un entretien plus soutenu que les gouttières. Ainsi l’hygiène bucco-dentaire de l’enfant doit-être très régulière.

Focus sur les autres types d’appareils orthodontiques chez l’enfant

Il existe d’autres types d’appareils, moins connus car moins répandus, mais tout aussi efficaces. Nous pouvons ici les classer en deux catégories : ceux qui sont amovibles et ceux qui sont fixés directement à la dentition de l’enfant.

Concentrons-nous d’abord sur les plaques amovibles.

Ces plaques utilisées en orthodontie enfant sont constituées de deux parties : une en résine qui vient généralement s’accoler au palais (pas toujours présente) et une autre qui s’apparente à un fil de fer qui vient entourer et effectuer une pression sur les dents pour réaliser l’opération souhaitée. Il en existe plusieurs types :

Plaque d’expansion ou Plaque palatine

La plaque d’expansion, appelée aussi plaque palatine, est un appareil qui comme son nom l’indique a pour rôle d’élargir l’arcade dentaire supérieure pour rééquilibrer un écart de largeur entre la mâchoire du bas et du haut.

Cette expansion maxillaire devra s’effectuer manuellement par les parents ou l’enfant lui-même à l’aide d’une clef. Il faudra en effet activer l’appareil une à deux fois par semaine en fonction des indications de l’orthodontiste pour opérer l’agrandissement.

L’enfant devrait sentir une pression la première heure qui s’estompera par la suite. De plus, l’appareil devra être porté jour et nuit, sauf durant les repas et le brossage des dents. 

plaque palatine palais orthodontie enfant
La plaque palatine permet d’élargir progressivement le palais

Plaque avec plan de surélévation rétro-incisif ou Surélévation antérieure (SEAF)

L’orthodontiste a recourt à la plaque avec plan de surélévation rétro-incisif lorsque l’enfant possède des incisives supérieures qui sont trop en avant et qui dans la plupart des cas recouvrent les incisives inférieures.

Cette malocclusion ou anomalie de la mâchoire du haut que l’on nomme « supraclusion » empêche naturellement la mâchoire du bas de se développer.

L’appareil va permettre d’offrir plus d’espace à la mâchoire du bas pour qu’elle se développe en reculant celle du haut. Il s’agit d’améliorer la relation des deux mâchoires entre elles.

Plaque de Vaugeois

Il s’agit d’un appareil qui fonctionne sur le même principe que les précédents, mais avec cette fois des élastiques en plus, qu’il faudra changer tous les 2 ou 3 jours.

Cette technique permet de redresser les incisives de la dentition supérieure lorsqu’elles sont décalées ou mal placées, par exemple lorsqu’elles sont trop inclinées en avant. L’appareil pourra être retiré pour les repas et le brossage des dents. Il nécessite également une hygiène bucco-dentaire irréprochable.

PUL ou Harmoniseur 4D

Cet appareil est sans doute la plus sophistiquée des plaques orthodontiques. Elle permet l’harmonisation les mâchoires de l’enfant entre elles. En effet, son système composé de deux plaques amovibles permet de corriger les problèmes des deux mâchoires simultanément.

Pour tous les autres appareils, mais particulièrement pour le PUL, il est essentiel que le prothésiste qui se charge de créer le dispositif soit un expert, afin que l’enfant n’ait aucun risque d’amplification des anomalies, ni ne se blesse.

Il est donc important de choisir un orthodontiste qui saura correctement conseiller les parents et faire un diagnostic en adéquation avec les besoins de la dentition de l’enfant pour mettre en place un traitement d’orthodontie adapté.

 

Il existe également des appareils dentaires enfants fixes, que nous allons voir maintenant.

Le Disjoncteur

Le disjoncteur, par exemple, est un petit appareil que l’on place (par le biais d’accroches métalliques) sur les molaires du haut pour ainsi permettre un élargissement du palais.

Il s’agira pour l’un des parents, et ce une à deux fois par semaine en fonction de l’indication de l’orthodontiste, de tourner la molette du vérin pour ainsi écarter le palais progressivement.

Quelques douleurs peuvent être ressenties, mais qui s’estomperont par la suite. Il s’agit là d’une mécanique similaire à la plaque d’expansion. 

plaque palatine orthodontie enfant

Le Quad Hélix

Le Quad Hélix est un appareil permettant d’élargir la mâchoire supérieure avec deux bagues placées sur les deux premières molaires du haut et d’un fil métallique soudé qui passe sur palais (qui fait office de ressort) pour permettre aussi l’agrandissement du palais.

On pourra retrouver (pas toujours) le même système de vérin qu’il faudra tourner avec un adulte chaque semaine, pour permettre aux maxillaires de bien se développer.

Quad helix

Arc de Nance

Ce procédé qu’est l’arc de Nance permet de stabiliser certaines dents (les molaires) lorsque les dents de lait sont tombées précocement et/ou qu’il a fallu les retirer à cause de caries. Cet appareil peut aussi être utilisé pour certaines opérations dentaires.

arc de nance orthodontie

Focus sur les différents appareils de contention chez l’enfant

Il nous faut tout d’abord rappeler, avant de présenter les appareils qui y sont utilisés, ce qu’est la contention enfant ainsi que l’importance qu’elle joue dans la finalisation du traitement orthodontique enfant.

En effet, celle-ci, comme son nom le suggère, a pour objectif de contenir la forme droite qu’a permis d’acquérir le traitement en orthodontie. Ainsi, il est possible d’éviter la récidive, c’est-à-dire la tendance de la dentition à retrouver une position qu’il fallait justement corriger.

Elle est donc un passage obligé pour inscrire la nouvelle position des dents dans la durée et maintenir le traitement orthodontique à jour.

Bagues en céramique
Les gouttières de contention Vivera sont réalisées à partir du scan de vos dents, tandis que les ESSIX le sont à partir d’une empreinte alginate. Le résultat est le même : des gouttières qui permettent de maintenir les dents en position finale de traitement.

Le fil de contention

Le fil de contention est le procédé le plus utilisé. Il s’agit d’un appareillage simple qui par l’intermédiaire d’un fil en métal, va venir maintenir la dentition de canine à canine, pour ainsi conserver les acquis du traitement orthodontique. Il est placé sur la face linguale (intérieure) des dents. Collé directement aux dents, très fin, il n’est absolument pas gênant mais demande simplement une hygiène rigoureuse.

Mais que se passerait-il si le fil venait à casser ? Cela ne serait pas en soi problématique, mais il faudra alors prendre rendez-vous rapidement chez l’orthodontiste pour ne pas laisser les dents sans maintien trop longtemps.

C’est pour cela que chez le Docteur Issembert par exemple, toutes les phases de contention enfant s’accompagnent d’un fil de contention, mais également de gouttières de contention.

Dans ce cas, même si l’un des deux appareils casse, les dents seraient tout de même maintenues par les gouttières de contention de sécurité, fabriquées à partir de la position des dents en fin de traitement.

Les gouttières de contention ou ESSIX

Les gouttières de contention, quant à elles, fonctionnent sur le même principe que des aligneurs en plastique classique.

Seulement, pour la contention, il ne s’agira pas de changer les gouttières pour faire évoluer la disposition des dents (traitement enfant actif), mais de garder toujours la même pour ainsi maintenir la dentition en l’état (traitement enfant passif).

Là aussi, tout comme le fil de contention, il s’agit d’un procédé invisible et confortable, qui offre à l’enfant le plus de confort possible.

Il peut alors garder et mettre ses gouttières aussi longtemps qu’il le souhaitera pour ainsi, tout au long de sa vie, maintenir sa dentition dans la bonne position. Il n’y aura ainsi aucun risque de retour à des états extérieurs et évitera de devoir refaire un traitement à l’âge adulte.

voici une gouttière de retention ou contention
Les gouttières de contention, à la différence des gouttières d’alignement, permettent de maintenir les dents en position. Elles peuvent être des ESSIX, ou des Vivera par exemple.

Plaque de Hawley

La plaque de Hawley est le 3ème appareil de contention le plus utilisé par les orthodontistes, surtout chez les enfants. Il est constitué de deux parties, une en résine qui vient se place contre le palais et un fil métallique qui vient encercler (par des crochets) certaines dents pour empêcher la dentition de bouger.

Elle est fabriquée sur mesure par un prothésiste spécialisé et doit être portée environ 6 mois. Il est important de noter que cet appareil amovible peut être enlevé pour le brossage des dents de l’enfant, mais doit être néanmoins lavé une fois par semaine avec un produit prévu à cet effet.

Conclusion sur l’orthodontie chez les enfants

Pour conclure, nous pouvons rappeler que l’orthodontie enfant, quel que soit l’appareil utilisé, est prise en charge par la Sécurité sociale pour les adolescents de moins de 16 ans.

Cette prise en charge est plafonnée chaque semestre (le plafond étant souvent loin du coût réel) ; mais elle s’étend sur une durée de 6 semestres consécutive ou non.

À cela, peut venir également s’ajouter le remboursement de la mutuelle propre à chaque enfant (souvent inscrit à la mutuelle d’un des deux parents).